Un support de signalisation doit impérativement obtenir un certificat avec un indice de performance pour être considéré comme support de signalisation à sécurité passive.

L’indice de performance est une note attribuée par un organisme indépendant chargé de contrôler et mesurer la performance des supports de signalisation et de les classifier.

La norme NF EN 12767 définit beaucoup d’éléments, parmi lesquels, le mode de rupture du mât. Il en existe 3 catégories :

  • HE, le support amortit l’impact dans osn intégralité et arrête le véhicule (type chewing-gum)
  • NE, aucune absorption d’énergie, le mât cède et le véhicule poursuit sa route
  • Entre les 2, LE, légère absorption d’énergie puis rupture du support

HE
à haute absorption d’énergie

LE
à faible absorption d’énergie

NE
sans absorption d’énergie

L’indice de performance est calculé selon plusieurs critères :

  • La vitesse d’impact
  • Le mode de rupture
  • La sécurité des occupants (décélération globale du corps et vitesse d’impact théorique de la tête sur le pare-brise) : 4 étant la note maximale, uniquement dédiée aux supports à sécurité passive par nature.
  • Le critère de directivité : est-ce que le support va bien se comporter quelque soit la direction de l’impact sur le mât ? (SD = 1 sens, BD = bidirectionnel, MD = multidirectionnel)

Normes d’essai des supports de sécurité passive

NF EN 12767

Selon les critères présentés plus haut (vitesse d’impact, mode de rupture, sécurité des occupants, critère de directivité), une note de performance est attribuée au support. Elle suit le schéma suivant, par exemple : 100 NE 2 qui caractérise un support testé à une vitesse maximale de 100 km/h, sans absorption d’énergie et une note de sécurité de 2.