A l’occasion de la journée sur la sécurité routière et le traitement des obstacles latéraux en juin 2016, un gestionnaire de route ayant recours aux supports de signalisation à sécurité passive a présenté une étude comparative entre la mise en place d’un support à sécurité routière et celle d’une glissière de sécurité*.

Comparaison budgétaire entre la mise en place d’un mât à sécurité passive et celle d’un support standard :

Comparatif prix fourniture et pose entre support standard et support à sécurité passive

Son constat est sans appel :

  • L’investissement initial pour un support à sécurité passive est supérieur à celui d’un support classique seul
  • Toutefois, en s’affranchissant du dispositif de retenue, un gain conséquent est réalisé sur la fourniture et la pose de l’ensemble

 

On pourrait ajouter à ce témoignage le coût, humain et financier, inhérent à l’usage des barrières de sécurité. L’entretien de ces dernières (pose, remplacement, campagnes de fauchage) s’avère dangereux, coûteux et laborieux en comparaison de l’utilisation de supports à sécurité passive, qui ne nécessitent, pour la plupart, aucun entretien.

*Témoignage recueilli lors de la journée sur la sécurité routière et le traitement des obstacles latéraux (DGITM, DSCR et SER) organisée le 29 juin 2016